Risques avec le régime Japonais

Le régime Japonais

Si l’on suit scrupuleusement les conseils donnés, notamment en termes de quantités absorbées qui ne doivent pas excéder les 2 ou 3 g d’agar-agar par jour et avec suffisamment d’eau, il n’y a pas vraiment de risques. Mais dans le cas contraire, cela peut s’avérer dangereux.

  • Risque d’occlusion intestinale en cas de trop grande absorption, due au gonflement excessif du produit dans l’organisme.
  • Risque d’éclatement de l’estomac. Sur le même principe, si l’on consomme à outrance ce produit, le gonflement produit au contact de l’eau et dans l’estomac devient telle que l’organe ne peut plus la contenir.
  • Un aliment riche en fibres aide à réguler le transit intestinal mais pris à mauvais escient, il devient un puissant laxatif occasionnant donc logiquement de très fortes diarrhées.
  • Dans le cas de diarrhées importantes, il peut s’en suivre une déshydratation avancée pouvant conduire aux urgences médicales.
  • Le principe même de gonflement dans l’estomac après absorption présente un risque évident de ballonnements.
  • Les ballonnements une fois installés vont fatalement conduire à un problème de flatulences. L’organisme réagit à l’excès de gonflements dans l’intestin et l’estomac.
  • L’agar-agar est un mélange d’algues rouges, et comme tous les produits venant de la mer, il y a un réel risque pour une certaine catégorie de personnes allergiques. Dans ce cas, la consommation d’agar-agar doit être évitée à tout prix.
  • S’il n’est pas consommé suffisamment d’eau avec l’agar-agar, il peut occasionner un blocage sérieux au niveau de l’oesophage.
  • Si l’oesophage se retrouve bloqué, s’en suivent rapidement de très vives douleurs accompagnées inévitablement de vomissements pouvant également mener la personne aux urgences afin de pallier au problème et libérer l’organisme.
  • Enfin, comme d’autres nombreux régimes, cette méthode reste déconseillée aux futures mamans durant la grossesse mais également, plus précisément aux personnes malades ou non ayant des difficultés avérées pour avaler.

Dès lors que l’on ne respecte pas les doses maximales journalières, les problèmes peuvent rapidement se présenter. Dans le cas contraire, les risques sont proches de zéro. Tout est dans le dosage très précis au gramme près.