La méthode détaillée du régime Hollywoodien

La méthode se veut extrêmement simple afin d’être assimilée et appliquée sans aucun problème. Rappelant par certains aspects la chrono-nutrition, le régime Hollywoodien explique que pour maigrir efficacement mais surtout rester mince par la suite sans effet yoyo et en consommant tous les aliments que l’on aime, il faut apprendre à manger les bonnes choses au bon moment.

Les aliments sont d’abord classés en quatre grandes catégories : les fruits, les protéines, les lipides et les glucides. Eviter à tout prix les mélanges est un principe primordial.

Au tout début du régime, seuls les fruits sont autorisés, et rien d’autre. Mais il faut savoir qu’ils sont très riches en fibres et donc permettent une régulation efficace de l’appétit.

Il est un point très important à garder à l’esprit : toujours dissocier les protéines et les glucides. En effet, le régime Hollywoodien affirme que c’est en mélangeant des aliments qu’il convient de consommer séparément que les problèmes de poids s’imposent inévitablement.

Les sodas sont bannis, chimiques, sucrés, caloriques et sans aucun intérêt nutritif. Tout comme les produits alimentaires industriels, ceux que l’on achète en magasin, les plats préparés. Ils sont également totalement bannis. Il faut un retour à des produits ne contenant aucun ingrédient chimique, généralement très difficile à digérer et donc nocif pour conserver un bon transit. Les troubles du transit favorisent également les problèmes de poids par la mauvaise digestion des aliments consommés.

L’alcool, avec modération, est autorisé mais se classe impérativement dans la catégorie des glucides, mis à part le vin. Le vin lui, sera consommé à l’instar d’un fruit. Le classement des aliments doit être respecté soigneusement.

Certains jours, le régime Hollywoodien préconise de ne consommer qu’un seul et unique aliment. On parle alors de régime “ananas” ou régime “raisin”.

Après une première semaine de diète stricte, et donc après avoir perdu déjà de façon conséquente, il est temps de reprendre petit à petit une alimentation variée. C’est alors que l’on réintègre un à un, le pain, les féculents et les viandes blanches… Bien avant d’envisager les poissons et le lait.